Archives de
Mois : novembre 2016

Escale à Crozet

Escale à Crozet

Cher moussaillon, Le forum, seul lieu d’activités le soir, fait le plein tous les jours après le dîner. Le choix de boissons est grand et les jeux variés. La soirée du 8 novembre a été particulièrement mouvementée; deux raisons à cela, les vagues qui d’un côté puis de l’autre entraîne toute chose mobile et l’arrivée imminente au district de Crozet, première escale du Marion. Cette soirée est en quelque sorte la soirée d’adieu aux hivernants de Crozet, hivernants avec lesquels, on a partagé formations et voyage. A bord du Marion, nombreuses sont les choses dépendantes de la météo. L’arrivée était prévue pour 4h00 le 9 novembre. Nous aurions dû faire une première dépose de matériel à Pointe Basse, cabane se situant au nord-est de l’île. Le vent soufflant à plus de 40 nœuds (environ 80 km/h) à 5h00, heure du lever de soleil et le transfert du fret se faisant en hélicoptère, l’opération a été annulée. A mon réveil, 6h00 du matin, le Marion se dirigeait donc vers la base Alfred Faure. Quel spectacle de découvrir une terre après 5 jours en mer. L’île de la Possession du district de Crozet offrait sa splendeur aux lève-tôt curieux, venus admirer les couleurs du soleil levant. Une image et un sentiment magnifique !

Première image de Crozet, à 6h00 au réveil

L’île de la Possession réserve ses surprises, elle a tout un tas d’arguments dans sa poche. Après deux jours d’attente sur le bateau, c’est à ceux partant à Kerguelen d’avoir la chance de descendre pour la journée. Passage au local biosécurité, baptême d’hélico, accueil par le chef de district, c’est parti pour la Baie du Marin. BDM se situe à environ 1,5Km de la base, c’est la plus grande « manchotière » de Crozet. D’abord vient le bruit, ensuite la vue et enfin l’odeur*. Je me tiens là, à moins de 15 mètres d’un manchot, enfin de centaines de manchots. Je me retourne, tiens, un gros rocher … et non c’est un éléphant de mer. Difficile de décrire ce que l’on ressent. Je vais donc laisser les photos parler.

Une infime partie de la “manchotière” de BDM

C’est lors d’une petite sortie vers le mont Branca, situé juste derrière la base que je découvre les paysages rocheux et désertés qu’abrite Crozet. L’avance est lente, le vent souffle fort et nous sommes sur un terrain dégagé. La météo change toutes les demi-heures et c’est autour de la grêle de venir s’ajouter à la partie. Accélérée par le vent, c’est comme des piqûres douloureuses et incessantes. Quelle bonne idée d’avoir apporté ce masque de ski !

Au pied du mont Branca, un paysage rocheux

En face de l’île de la Possession se situe, l’île de l’Est. C’est une île méconnue à la vue des détails sur les cartes marines : « Île toujours recouverte de nuages, sommet entre 1100m et 1200m. », et des relevés du niveau de la mer très irréguliers. L’île intrigue, rares sont les personnes à avoir pu y mettre un pied. On croirait voir une île aux trésors.

L’île de l’Est depuis l’île de la possession lors de la seule journée dégagée

Le bateau devrait quitter le district de Crozet ce samedi 12 novembre 2016. Prochain arrêt Kerguelen.

A très bientôt moussaillon !

* Il parait que ce n’est pas l’ordre habituel, mais le chemin d’approche est assez particulier pour se rendre à BDM. Le vent vient écarter les odeurs et le chemin un peu en contre-bas empêche de voir un manchot proche avant de les entendre.

Cap sur les Kerguelen

Cap sur les Kerguelen

Hola les amis !

Le Marion Dufresne, bateau océanographique français, a quitté le port de la Réunion ce vendredi 4 novembre 2016 vers 15h30 avec à son bord une bande de scientifiques, de VSCs (volontaire service civique) et de logisticiens de l’IPEV prêt à affronter l’océan indien afin de rejoindre les quelques bouts de terres que sont les Terres Australes et Antarctiques Françaises aussi nommé TAAF. Le Marion se trouve actuellement au large de l’Afrique du sud et file à une quinzaine de nœuds en direction de Crozet. L’arrivée à Crozet, première escale du bateau, est prévue pour la journée du 9 novembre. Pour Kerguelen il faudra attendre un peu plus, généralement c’est 10 jours depuis la Réunion.

Marion Dufresne à quai au port de la Réunion.

Tout a commencé en beauté avec une première soirée digne de ce nom, vagues, vent, et assiettes restant pleine à table je ne vous ferais pas de schémas. Les creux faisaient dans les 4 à 5 mètres. Pour ma part j’ai tenu le coup! La mer s’est calmé, nous voilà tranquille pour les formations. Les journées sont bien occupées et en cas de temps mort la salle de sport fait le plein, le forum est envahi par les jeux de cartes et la passerelle occupée par les curieux cherchant à apercevoir la prochaine baleine.

Deuxième journée de navigation, la mer est calme
Deuxième journée de navigation, la mer est calme

Parlons un peu de la vie à bord, je partage avec Clément, le Popchat de Kerguelen, la cabine 3026 sur le pont C juste au-dessus de la ligne de flottaison. Les lits sont superposés, on a un petit hublot, un bureau, une armoire et une petite salle de bain. Réveil à 7h pour le petit déjeuner. Baguette, beurre salé ou doux, confiture, miel, café, thé, jus divers on manque de rien. Le dimanche il y a même des croissants ! La journée continue ensuite avec des formations et/ou des réunions qui commencent généralement vers 9h, ça laisse le temps de s’occuper de ses affaires, trier les photos, envoyer des nouvelles et écrire sur le blog. Une sonnerie, un appel général, c’est le maître d’hôtel qui annonce le déjeuner. Il y a deux services à midi, 11h et 12h, je suis dans le premier. Manger à 11h peut paraître bizarre mais on s’y fait rapidement. Là c’est comme au petit dej’ un vrai repas, entrée, plat, fromages et dessert. Vous l’aurez compris on mange bien à bord du Marion mais encore faut-il être en état pour en profiter !

Cabine très bien rangée...
Cabine très bien rangée…

A la passerelle toutes les heures on croise les ornithos, ils font un comptage des « piafs ». Ce matin deux grands albatros ont été aperçu. Au PC science, QG des scientifiques, il y a toujours du monde qui travaille, c’est un peu l’open-space du bateau. Au forum on croise généralement ceux qui jouent aux cartes, c’est aussi là que se trouve le bar du bateau mais attention il n’est ouvert que de 10h45 à 12h15 et de 17h45 à 22h00. Sur la coursive on retrouve ceux qui se grille une cigarette, ceux qui veulent faire passer leur mal de mer et ceux qui veulent juste prendre l’air.

Instruments de navigations sur la passerelle
Instruments de navigations sur la passerelle

La météo est encore clémente malgré un temps couvert et un peu de pluie ce matin. Les sorties en T-shirt sur les coursives sont encore possibles. Demain ça se gâte, des vagues de 7 mètres et un fort vent sont annoncés. Les discussions sur le « mer calme » et les « patchs anti mal de mer » ont repris, acclimatation naturelle versus effets secondaires des médocs. Pour ma part je vais tester les cacahuètes 🙂 !

A bientôt les amis !