Escale à Crozet

Escale à Crozet

Cher moussaillon, Le forum, seul lieu d’activités le soir, fait le plein tous les jours après le dîner. Le choix de boissons est grand et les jeux variés. La soirée du 8 novembre a été particulièrement mouvementée; deux raisons à cela, les vagues qui d’un côté puis de l’autre entraîne toute chose mobile et l’arrivée imminente au district de Crozet, première escale du Marion. Cette soirée est en quelque sorte la soirée d’adieu aux hivernants de Crozet, hivernants avec lesquels, on a partagé formations et voyage. A bord du Marion, nombreuses sont les choses dépendantes de la météo. L’arrivée était prévue pour 4h00 le 9 novembre. Nous aurions dû faire une première dépose de matériel à Pointe Basse, cabane se situant au nord-est de l’île. Le vent soufflant à plus de 40 nœuds (environ 80 km/h) à 5h00, heure du lever de soleil et le transfert du fret se faisant en hélicoptère, l’opération a été annulée. A mon réveil, 6h00 du matin, le Marion se dirigeait donc vers la base Alfred Faure. Quel spectacle de découvrir une terre après 5 jours en mer. L’île de la Possession du district de Crozet offrait sa splendeur aux lève-tôt curieux, venus admirer les couleurs du soleil levant. Une image et un sentiment magnifique !

Première image de Crozet, à 6h00 au réveil

L’île de la Possession réserve ses surprises, elle a tout un tas d’arguments dans sa poche. Après deux jours d’attente sur le bateau, c’est à ceux partant à Kerguelen d’avoir la chance de descendre pour la journée. Passage au local biosécurité, baptême d’hélico, accueil par le chef de district, c’est parti pour la Baie du Marin. BDM se situe à environ 1,5Km de la base, c’est la plus grande « manchotière » de Crozet. D’abord vient le bruit, ensuite la vue et enfin l’odeur*. Je me tiens là, à moins de 15 mètres d’un manchot, enfin de centaines de manchots. Je me retourne, tiens, un gros rocher … et non c’est un éléphant de mer. Difficile de décrire ce que l’on ressent. Je vais donc laisser les photos parler.

Une infime partie de la « manchotière » de BDM

C’est lors d’une petite sortie vers le mont Branca, situé juste derrière la base que je découvre les paysages rocheux et désertés qu’abrite Crozet. L’avance est lente, le vent souffle fort et nous sommes sur un terrain dégagé. La météo change toutes les demi-heures et c’est autour de la grêle de venir s’ajouter à la partie. Accélérée par le vent, c’est comme des piqûres douloureuses et incessantes. Quelle bonne idée d’avoir apporté ce masque de ski !

Au pied du mont Branca, un paysage rocheux

En face de l’île de la Possession se situe, l’île de l’Est. C’est une île méconnue à la vue des détails sur les cartes marines : « Île toujours recouverte de nuages, sommet entre 1100m et 1200m. », et des relevés du niveau de la mer très irréguliers. L’île intrigue, rares sont les personnes à avoir pu y mettre un pied. On croirait voir une île aux trésors.

L’île de l’Est depuis l’île de la possession lors de la seule journée dégagée

Le bateau devrait quitter le district de Crozet ce samedi 12 novembre 2016. Prochain arrêt Kerguelen.

A très bientôt moussaillon !

* Il parait que ce n’est pas l’ordre habituel, mais le chemin d’approche est assez particulier pour se rendre à BDM. Le vent vient écarter les odeurs et le chemin un peu en contre-bas empêche de voir un manchot proche avant de les entendre.

Une réaction au sujet de « Escale à Crozet »

  1. Whouaou mon Yoyo, c’est incroyable ! Trop bien les photos ! J’espérais bien que tu voies des pingouins, mais TOUT CA ! Tu vas faire une overdose ! Gros bisous, amuse toi bien dans le froid, moi je suis en train de crever de chaud 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *